Le jeu de cartes du tarot : quelles différences avec la belote ?

Jouer au tarot ou à la belote : quelles différences ?  

Tarot et belote sont parmi les jeux de cartes les plus joués en France ! Comparables par certains aspects, les joueurs ont pourtant leur préférence…  

Distinguer les jeux du tarot et de la belote 

Attention ! Bien que la première grande différence réside dans les cartes à jouer, il n’est pas question ici de tarot de Marseille ou de cartomancie ! On n’utilise pas les mêmes cartes pour jouer au tarot et prédire l’avenir ! Si vous cherchez des infos sur les arcanes du tarot, l’interprétation des cartes et autres prédictions ou arts divinatoires, on est désolé mais ce n’est pas le bon article !  

Alors, de quel jeu de cartes de tarot parle-t-on ?  Du tarot traditionnel, activité ludique à pratiquer entre amis !  

Les cartes du tarot  

Composé de 78 cartes, un jeu de cartes de tarot se compose pour partie des cartes ordinaires : de l’As au 10, puis valet, cavalier, dame, roi pour chacune des couleurs (pique, cœur, trèfle, carreau). 

A côté, on trouve une série de cartes appelées « atouts » ou « tarots ».  

Contrairement à la belote où la couleur d’atout est une des quatre couleurs, ici les atouts sont numérotés de 1 à 21. Ce numéro indique la force de chaque carte, de la plus forte (21) à la plus faible (1, appelé Petit). Enfin, « l’excuse » est une carte joker qui permet de passer son tour. 

Notez que l’appellation « lames de tarot » pour les atouts est exclusivement réservée aux pratiques divinatoires… 

Le lexique spécial tarot 

Le jeu de cartes du tarot, comme d’autres jeux à contrat (belote, bridge, rami…), possède son propre vocabulaire : 

– Les « bouts » ou « oudlers » (21, petit et excuse) : toute la stratégie du tarot s’organise autour de ces trois cartes. 

– Le « chien » : talon de six cartes que découvre le preneur après le tour de prise. 

– « L’écart » : paquet de six cartes que le preneur retire de sa main avant le jeu de la donne. 

– Les « honneurs » : désigne les quatre cartes valet, cavalier, dame et roi. 

– La « Poignée » : elle peut être simple, double ou triple selon le nombre d’atouts que détient un joueur dans sa main. L’annonce d’une poignée donne des points bonus. 

– « Garde », « garde sans », « garde contre » : ordre croissant des paliers à annoncer lors de la phase d’enchère. 

– « Grand chelem » : équivalent du capot à la belote. 

Comment jouer au tarot ? 

Le tarot est, comme la belote, un jeu de plis où le preneur doit remplir un contrat. Il se joue traditionnellement à quatre joueurs. Bien qu’il existe aussi des versions à trois joueurs ou à cinq joueurs, il n’y a qu’une seule règle du jeu officielle qui s’adapte selon le nombre de joueurs autour de la table. Contrairement à la belote où de nombreuses variantes et autant de règles coexistent… 

Déroulement d’une partie de tarot et but du jeu  

Le donneur distribue à chaque joueur 18 cartes, trois par trois, dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. Il doit aussi distribuer six cartes au chien, une par une, face cachée. 

Une manche de tarot se déroule ensuite en deux temps :  

– Les enchères qui déterminent le preneur (appelé aussi déclarant). 

– La phase de jeu où le preneur joue contre les trois autres joueurs (la défense) qui font équipe dans le but de l’empêcher de gagner son contrat.  

Comme à la belote, le preneur doit réaliser son contrat pour marquer des points en fin de manche. Une partie de tarot se joue en plusieurs manches. 

Valeur des cartes et compter les points au tarot 

Toutes les cartes hors atout respectent l’ordre habituel lorsque l’on joue la couleur demandée. A l’atout, l’ordre des cartes est croissant de 1 à 21. 

Les atouts sont les cartes maîtresses du jeu. Elles permettent de couper n’importe quelle couleur pour remporter le pli. 

Pour le comptage des points, chaque carte vaut : 

  • Oudler (1 – 21 – Excuse) ou Roi : 4,5 points chacune 
  • Dame : 3,5 points 
  • Cavalier : 2,5 points 
  • Valet : 1,5 point 
  • Toute autre carte : 0,5 point 

Pour obtenir un compte rond, on additionne les cartes par paire. Chaque « petite » carte valant 0,5 point, cela donne par exemple : 1 Roi + 1 petite carte = 5 points.  

Dans un jeu de cartes de tarot, le nombre total de points du paquet est de 91.  

On fait le décompte des points du côté du preneur et des défenseurs. 

Le déclarant doit réaliser un certain score en fonction des bouts qu’il a dans ses levées (0, 1, 2 ou 3 bouts). Plus le joueur en possède, moins il devra remporter de points pour réussir son pari. 

Tout contrat réussi vaut 25 points. La valeur du score final peut augmenter selon : 

le nombre de points de gain ou de perte, l’enchère (garde, garde sans, garde contre) et les primes (Petit au bout, poignée, chelem). 

Jeu de cartes : tarot vs belote ? 

A votre avis, lequel de ces jeux remporte la partie ? Pour vous aider, voici une liste d’arguments en faveur du tarot et de la belote ! 

Cartes à jouer  

Un jeu de tarot de 78 cartes, aux enseignes particulières…  Contre un paquet ordinaire de 32 cartes pour la belote. Le calcul est vite fait, pour des parties de cartes improvisées entre amis : avantage belote. 

Règles du jeu 

Simplicité des règles du tarot à 4 et du comptage de points, adaptabilité du jeu à 3 ou à 5 joueurs… Le tarot est idéal pour débuter aux jeux à contrat !  

Jouer à la belote comporte des obstacles. Difficile d’emblée pour les débutants de retenir l’ordre et la valeur des cartes… Même si une petite antisèche règle facilement ce détail ! 

Phase du jeu 

Au tarot, chaque joueur a 18 cartes en main, les manches sont plus longues et sans un bon jeu, on subit la partie… Quant au jeu d’équipe, il existe seulement pour les trois défenseurs (excepté au tarot à 5, où le preneur appelle un roi comme coéquipier). 

La belote, à l’inverse, est réputée pour ses manches rapides, le plaisir de jouer avec un partenaire de son choix et une prise de risques possible même avec un « mauvais » jeu ! 

Variantes et progression de jeu 

Avantage ou inconvénient selon certains, les nombreuses variantes de la belote écartent la monotonie ! En effet, les débutants commenceront avec la belote classique mais pourront vite passer à la belote coinchée (coinche), à la belote contrée ou pourquoi pas à la belote de comptoir ! Cas impossible pour les joueurs de tarot… 

Stratégie de jeu 

Communication avec un partenaire, système d’annonces et d’enchères, mémorisation des plis et comptage des cartes… Pour une majorité de joueurs, la belote gagne haut la main la palme de la stratégie ! Là où le jeu de cartes du tarot se limite surtout à des tactiques d’attaque ou de défense, focalisées sur les atouts, entre le preneur et ses adversaires (chasse au petit par exemple). 

La belote est faite pour vous ? Téléchargez vite FunBelote, l’appli officielle de belote et coinche en ligne ! Des jetons sont offerts pour toute ouverture d’un compte en ligne !  

L’app vous permet de jouer une partie « multijoueurs » avec de vrais joueurs ou avec Lancelot, notre intelligence artificielle ! Accédez aussi aux « tournois du jour » en duplicate ou jouez seul grâce au mode de jeu gratuit « entraînement » ! Merci qui ? :)