Belote rebelote : d’où vient l’expression ?

Les origines de l’expression « belote rebelote » 

Certaines expressions du langage courant nous viennent des jeux de cartes… C’est le cas du célèbre « belote et rebelote » !  

Vous voulez impressionner de nouveaux amis mais la culture n’est pas votre meilleur atout ?   Marquez des points grâce à cet article sur le thème de l’histoire de la belote !

« Belote rebelote » nous vient des règles de la belote

Si la filiation de certaines expressions avec l’univers des cartes ne semble pas toujours évidente, pour « belote et rebelote », dur dur de ne pas faire le lien avec le très populaire jeu de cartes éponyme !  

Cette expression provient de la mise en jeu de la combinaison de cartes Roi/Dame à la belote classique.  

Les joueurs doivent annoncer « belote » dans un pli puis « rebelote » dans un autre pli lorsqu’ils jouent le Roi et la Dame d’atout (c’est-à-dire de la couleur demandée dans la manche jouée). L’annonce doit être faite à haute voix pour chaque carte. 

Ce duo Roi/Dame fait gagner un bonus de 20 points lors du décompte réalisé en fin de manche. 

Pourquoi prononcer « belote » lorsqu’on joue le Roi à l’atout ? Cela est une énigme… 

La valeur des cartes Roi/Dame n’est pas du tout la plus forte à la couleur demandée.  

Pour rappel, l’ordre des cartes à la couleur d’atout dans la belote classique est : Valet, Neuf, As, Dix, Roi, Dame, Huit, Sept.  

D’où vient ce mot « belote » au juste ? On fait le tour de la question. 

Plusieurs versions se contredisent…  

Certains l’attribuent à un certain Monsieur Belot qui aurait inventé le jeu de la belote. 

D’autres affirment que ces règles du jeu étaient déjà pratiquées par des joueurs aux États-Unis et qu’elles auraient été importées en France. 

Enfin, une dernière version avance que le terme « belote » est dérivé du mot « bel atout », rapport à l’importance de la couleur d’atout dans une partie de belote.  

Bref. Rien n’est moins sûr que l’étymologie du mot « belote » ! 

Les historiens de la belote sont quand même d’accord sur un point : le jeu de cartes de belote, comme son nom, sont apparus en France au début du XXème siècle ! On date la première impression des règles du jeu officielles à 1921 ! La belote classique s’est ensuite popularisée pendant l’entre-deux-guerres. En même temps que le bridge.  

Aujourd’hui, la belote compte de nombreuses variantes jouées dans le monde entier ! La belote classique, mais aussi les belotes coinchée, belote contrée, belote de comptoir ou belote stéphanoise… Le jeu a même sa fédération française de belote!  

Preuve de son succès : les joueurs peuvent désormais jouer à la belote en ligne ! Débutants et joueurs expérimentés sont adeptes de cette nouvelle expérience de jeu. 

Rejoignez notre communauté de joueurs ! Téléchargez l’appli FunBelote pour pouvoir jouer gratuitement sur tablette et mobile. Seul ou en multijoueurs, découvrez nos différents modes de jeu disponibles sur iOS et Android. Ouvrez votre compte joueur en ligne et gagnez de nombreux lots de jetons FunBelote. 

Quand utiliser « belote rebelote » dans le langage courant ?  

Pas besoin d’être en pleine partie de belote, cartes en main, pour annoncer fièrement « belote rebelote ».  Pour info, techniquement dans le langage courant, on dit plutôt « Et rebelote ! ». 

Mais que signifie cette expression en dehors des jeux de belote ?   

« Se dit familièrement lorsqu’on recommence une même action ou lorsque deux faits identiques se reproduisent » commente le Larousse.  

On vous laisse réfléchir aux occasions de placer « Et rebelote ! » dans la vie de tous les jours. Elles ne manqueront pas ! 

D’autres expressions tirées des jeux sont également employées dans le langage courant.  

A noter qu’elles sont plutôt rares… Vous ne trouverez aucune expression issue du bridge ou du jeu de tarot par exemple ! La belote tire bien son épingle du jeu : 

– Jouer une belote : adopter une ligne de conduite. 

– Entamer une partie de belote : pour parler de transactions en politique.  

A différencier d’une partie ou d’un coup de poker qui font référence à la notion de bluff. 

– Faire dix de der (rapport à la gratification de 10 points accordée au dernier pli gagnant d’une manche de belote). Cela signifie finir vainqueur. Notez toutefois qu’à la belote, l’équipe qui fait le dix de der n’est pas nécessairement la même équipe que celle qui remporte la partie. Il faudra plusieurs manches pour sacrer l’équipe gagnante ! 

Mais revenons plutôt à notre partie de belote ! 

Quand dire « belote rebelote » dans une partie de belote ? 

Le donneur a été généreux dans la distribution des cartes ? Vous avez les bonnes cartes en main ! 

Que faire de vos Roi et Dame d’atout ? Quand et comment jouer la belote/rebelote ?  

La belote classique se différencie des nombreuses variantes de belote avec annonces.  

Dans la belote traditionnelle, celui parmi les quatre joueurs qui pose le Roi puis la Dame d’atout lors d’une levée doit en même temps annoncer « belote rebelote ». 

 Dans les règles avec annonces, la belote/rebelote fait partie des différentes combinaisons du jeu. Elle sera annoncée pendant les enchères à la coinche.

Cette combinaison de jeu existe dans toutes les variantes de la belote.  

Seulement, si vous jouez une partie entre amis ou en tournois, vous constaterez des règles parfois différentes selon les joueurs…  

Roi, Dame, dans quel ordre annonce-t-on « belote rebelote » ?  

Certains joueurs ne tolèrent qu’un seul ordre officiel : Roi puis Dame.  

Plusieurs variantes permettent de jouer la Dame avant le Roi…  

L’annonce, quoi qu’il en soit, sera toujours verbalisée dans l’ordre suivant : belote/rebelote. 

Le bonus aide-t-il à remplir le contrat ? 

La combinaison belote/rebelote ajoute 20 points supplémentaires. Mais pour certains, ce bonus n’entre pas dans le comptage des points pour réaliser le contrat. L’équipe preneuse devra totaliser minimum 82 points hors belote/rebelote.  

Une autre version des règles du jeu dit que si une belote/rebelote est annoncée, alors le nombre de points pour remplir son contrat passe de 82 à 92 points.  

Le bonus de points : violable ou inviolable ?

Le joueur qui possède le Roi et la Dame de la couleur d’atout fait bénéficier son coéquipier de 20 points. 

A la belote, ces points bonus sont acquis, sauf dans le cas où l’équipe prenante chute. Alors les points vont aux adversaires. La belote est dite « violable ». 

A la coinche, la belote est « inviolable ». L’équipe qui fait l’annonce en début de partie conserve son bonus de points. Le preneur marquera ses 20 points, même s’il n’a pas assez de plis pour atteindre le score du contrat. 

Toutes ces règles de belote sont fonction de chaque joueur !  

Et les humains ont parfois le don de changer d’avis selon la configuration du jeu !  

Pour être raccord au sein de chaque équipe, le mieux est de s’entendre avant de commencer une partie.  

Et pourquoi ne pas jouer contre l’intelligence artificielle ?  

Pas de mauvaise surprise ! Les règles sont programmées et vous ne perdez pas votre temps en discussion et litige avec l’équipe adverse… 

L’application mobile FunBelote est dotée de la meilleure IA de jeux de cartes en ligne. Prénommée « Lancelot », elle est au plus près du comportement d’un vrai joueur ! Le changement d’humeur en moins… 

Téléchargez l’app FunBelote et démarrez un programme à la carte selon votre niveau de jeu !  

L’application permet de jouer une partie où que vous soyez ! 

Choisissezentre entraînement (mode de jeugratuit et illimité), défi duplicate ou belote multijoueurs… Jouez le tournoi du jour et tentez de vous positionner dans les 50 premiers joueurs du classement de ce concours de belote ! Prêt ? C’est à vous de jouer !